Ritta Baddoura

Parler étrangement

Parler étrangement raconte le double exil de Ritta Baddoura, son écartèlement entre une langue maternelle, l’arabe libanais, qui ne la définit qu’à moitié depuis qu’elle s’est installée en France en 2008, et sa langue d’adoption, le français, qui lui aussi ne dit qu’une partie d’elle-même. Face à sa langue libanaise, sa langue française et la langue française se toisant désormais en étrangères, une obsession va peu à peu s’imposer : écrire en français, mais un français imbibé de son histoire, c’est-à-dire des structures et de la musicalité de la langue arabe, de sa culture libanaise. Et c’est ainsi qu’un jour, entre le poème, le conte et le récit, en une sorte de réflexion initiatique, Ritta Baddoura a recommencé à écrire et à parler étrangement, pour notre plus grand bonheur.

Ritta Baddoura est une auteure libanaise d’expression française née en 1980. Ses ouvrages (cinq recueils de poésie parus à ce jour) ont été distingués par divers prix littéraires et ses lectures-performances, caractérisées par un climat d’improvisation et explorant les rencontres entre texte, mouvement et son, présentées dans des festivals internationaux. Ritta Baddoura a également un parcours de journaliste littéraire et de chercheuse en sciences humaines. Elle vit actuellement à Nantes.

Lire un extrait

ISBN : 978-2-87406-574-3

Prix : 10,00 €

Pages : 94

Parution : juin 2014

Format : 120X200 mm

Couverture : Benjamin Monti